Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tchadoscopie

Droit de savoir | Liberté d'informer

Tchad | La redistribution de la richesse, façon Hinda Déby

Détourner de l’argent public pour faire des dons aux plus démunis

 

Nos confrères de Tchadpages s’interrogent.

 

Hinda-Deby.JPG"Officiellement, Madame Hinda Déby Itno est secrétaire à la Présidence et n’a aucune autre activité connue génératrice de revenu. Nous savons combien gagne une secrétaire au Tchad et nous ne connaissons pas de secrétaires au Tchad qui font presque chaque mois des « dons » de plusieurs millions de FCFA. Et à notre connaissance, il n’existe pas au Tchad, une fondation de Mme Hinda Déby qui peut bénéficier des fonds privés de l’étranger. Alors, d’où provient l’argent utilisé pour l’achat de ces « dons » ? Nous attendons la réponse de la Première Dame.

Jusqu’à preuve du contraire, nous considérons que ces denrées alimentaires ont été achetées avec de l’argent public détourné.

Venir en aide des familles pauvres est un devoir de l’État tchadien car la nutrition et les soins des familles défavorisées relèvent de la politique sociale du gouvernement pour l’atteinte des OMD à l’horizon 2015. Et donc l’aide publique envers les familles les plus déshéritées doit se faire par le biais des ministères de l’État et des associations concernées et non par l’intermédiaire de Hinda Déby Itno, fût-elle la Première Dame du Tchad, sous forme de « don ».

Existe-il au Tchad un ministère chargé de l’Action sociale, de la solidarité nationale et de la famille ?

La réponse est oui, il y a aussi le ministère de la Santé publique. Mais, aujourd’hui, on observe que ces ministères ne jouent pas leur rôle et les budgets sont dévolus à la Première Dame du Tchad, les ministères ne font qu’accompagner l’action de la Première Dame organisée par des conseillers du Président de la République. L’argent public est donc mis gracieusement à la disposition de l’épouse du chef de l’état et ces « dons » sont faits en toute illégalité avec l’argent de l’état tchadien.

Il semble que dans le Christianisme et aussi dans l’Islam, le don provenant d’un gain illicite (argent de l’état détourné) n’est pas permis et il n’est pas permis de le prendre non plus.

Prendre l’argent public pour faire un spectacle de charité, et pour se montrer gentille est une bêtise. Le peuple n’est pas dupe, il vous observe, il vous encourage dans vos bêtises et il vous sanctionne au moment opportun.

Devant les leaders religieux venus lui présenter leurs vœux le 15 octobre 2013, à l’occasion de la fête de Tabaski, le Président Idriss Déby avait fustigé le comportement des dirigeants qu’il a qualifié de « tous des menteurs et des voleurs ».

« Je me demande comment le pays pourrait avancer avec le mauvais comportement qui caractérise nos cadres aujourd’hui. Du ministre au planton, tout le monde s’est mis au vol des deniers publics », avait-il déclaré.

Selon le compte-rendu du dernier conseil de ministres, « le chef de l’Etat a demandé à tous les ministres d’abandonner les mauvaises pratiques et d’amener les Tchadiens à vivre avec leurs salaires. Les ministres, eux, doivent donner en premier l’exemple ».

Il faudra peut être, commencer à donner l’exemple déjà au Palais rose avant que ça vienne jusqu’aux ministres, charité bien ordonnée commence par soi-même, dit le proverbe".

 

La rédaction de TchadPages, http://tchadpages.com/2013/10/29/tchad-encore-un-show-de-charite-organise-par-la-premiere-dame-pour-se-montrer-gentille-avec-largent-public/

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article