Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"2 ans de prison avec sursis"

 

Moussa-Avenir-De-La-TchiréComme nous le faisions remarquer dans notre édition de la semaine dernière, le Directeur de publication du journal Abba Garde n’a pas été condamné à 2 ans de prison ferme et 1 million Fcfa d’amende. Cette information erronée avait été abusivement donnée par le site internet de la Présidence qui avait manifestement cru que les réquisitions du procureur valaient jugement du tribunal.

Comme prévu lors de l’audience du 22 août, c’est aujourd’hui 29 août que le Tribunal a rendu sa décision. Les juges n'ont pas suivi le procureur qui a requis 2 ans de prison ferme : Moussaye Avenir de la Tchiré est déclaré coupable d’incitation à la haine ethnique et condamné à 2 ans de prison avec sursis et 1 million d’amende.

Ce qui signifie qu’il échappe à l’emprisonnement et devient immédiatement libérable. Il  va pouvoir rentrer chez lui dès aujourd’hui.

Dans le même contexte, le tribunal de première instance de N'Djamena a condamné lundi 19 août  à trois ans de prison avec sursis le journaliste Eric Topona et le blogueur Jean Laokolé, accusés de complot début mai contre le président Idriss Déby Itno.

La peine de 2 ans d’emprisonnement avec sursis infligée à Moussaye Avenir de la Tchiré est donc moins grave que celle subie par son confrère Eric Topona, condamné à 3 ans de prison avec sursis.

L’intéressé n’a pas encore fait savoir s’il fera appel de sa condamnation.

 

 

© Tchadoscope

 

Lire aussi: Tchad | Chronique d’une condamnation prématurément annoncée

Tag(s) : #Actualité
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :